Missions


Les bureaux d’études structure réalisent les missions suivantes dans le cadre des interventions sur le bâti ancien. Vous pouvez également consulter notre page décrivant les outils que nous utilisons pour réaliser les calculs de dimensionnement ou de vérification.

Etats des lieux et diagnostic (DIAG)

Les états des lieux et les diagnostics consistent à dresser le bilan de santé d’un bâtiment. Pour ces missions, les désordres, comme les fissures ou les tassements, sont classifiés suivant leur origine et leur dangerosité. Des calculs sont conduits pour vérifier et préciser le diagnostic des désordres : calcul de portance des planchers, descente de charges sur les piliers ou les fondations, calcul des poussées des voûtes, vérification de leur contrebutement…
Suivant les premiers résultats de l’étude, le diagnostic peut être complété par la réalisation de sondages. Le bureau d’études réalise un cahier des charges de sondages, qui sont confiés par le client à une entreprise de travaux. Les résultats sont ensuite analysés par le bureau d’études, et intégrés au diagnostic.
En l’absence de désordres, un diagnostic peut être nécessaire en cas de modification de l’utilisation d’un bâtiment. Les planchers peuvent faire l’objet de calculs pour vérifier leur bon dimensionnement, par exemple lorsqu’une habitation est transformée en musée, ou ouverte au public. Les charpentes en bois ou en métal, peuvent être recalculées pour vérifier que les modifications envisagées pour un projet sont réalisables.
Dans les cas où un désordre spécifique a déjà été clairement identifié par le client, comme une fissure sur une voûte, le bureau d’études intervient spécifiquement pour analyser les origines du désordre, et proposer les solutions techniques pour remédier à ce désordre, et s’assurer que ce dernier ne se reproduise pas.

Avant-projets et projets de restauration (APS APD PRO)

Les projets de restauration font intervenir les bureaux d’études structure pour différentes problématiques. La réparation d’un désordre ou le renforcement d’une structure nécessite les calculs de dimensionnement des renforts. L’installation de nouvelles structures, comme des escaliers, des cages d’ascenseurs, nécessitent à la fois leur définition et leur intégration au bâtiment existant.
Ces missions nécessitent une coopération étroite entre le bureau d’études et le maître d’oeuvre pilotant le projet. Dans le cadre de la restauration des monuments anciens, il existe souvent plusieurs solutions techniques pour un même problème structurel. Un dialogue s’engage alors entre l’ingénieur et l’architecte pour choisir la solution technique la plus adaptée au projet architectural.

Etudes d’exécution (EXE)

Lors du chantier, les bureaux d’études structure réalisent les notes de calcul qui justifient les interventions des entreprises. Ces notes de calcul sont soumises au bureau de contrôle pour validation. Elles doivent respecter les normes en vigueur, appelées Eurocodes pour le domaine du bâtiment.
Dans le cadre des missions d’exécution, les bureaux d’études produisent également les plans d’exécution. Ces derniers décrivent précisément l’intervention, les matériaux employés. Dans le cas d’interventions complexes, ils sont accompagnés d’une note méthodologique qui précise étape par étape l’intervention et les précautions à prendre pour éviter l’apparition de désordre sur le bâtiment existant, et assurer l’efficacité du renfort mis en place.

Conclusion

Les prestations des bureaux d’études sont précisées dans le cadre des propositions d’honoraires propres à chaque mission. N’hésitez pas à nous contacter pour une proposition d’honoraires sur mesure pour votre projet.
Vous pouvez consulter la description des méthodes de calcul et de dimensionnement que nous utilisons sur la page outils de ce site.