Paris, église Saint-Sulpice, travée centrale de la tribune d’orgue

Introduction : Cette page fait partie d’une série d’études concernant la géométrie des voûtes, et exploitant la superposition des lignes de niveaux et orthophotos obtenues par photogrammétrie. Concernant, la méthode d’étude et les conventions utilisées, voir notre article la géométrie des voûtes, qui contient également la liste des autres voûtes étudiées. Les orthophotos et lignes de niveaux ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac.
Commune : Paris
Édifice : église Saint-Sulpice
Localisation voûte : travée centrale de la tribune d’orgue
Continuer la lecture de « Paris, église Saint-Sulpice, travée centrale de la tribune d’orgue »

Paris, église Saint-Sulpice, voûte plate du porche

Introduction : Cette page fait partie d’une série d’études concernant la géométrie des voûtes, et exploitant la superposition des lignes de niveaux et orthophotos obtenues par photogrammétrie. Concernant, la méthode d’étude et les conventions utilisées, voir notre article la géométrie des voûtes, qui contient également la liste des autres voûtes étudiées. Les orthophotos et lignes de niveaux ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac.
Commune : Paris
Édifice : église Saint-Sulpice
Localisation voûte : porche
Continuer la lecture de « Paris, église Saint-Sulpice, voûte plate du porche »

Avignon, séminaire Saint-Charles, voûte du vestibule d’entrée

Introduction : Cette page fait partie d’une série d’études concernant la géométrie des voûtes, et exploitant la superposition des lignes de niveaux et orthophotos obtenues par photogrammétrie. Concernant, la méthode d’étude et les conventions utilisées, voir notre article la géométrie des voûtes, qui contient également la liste des autres voûtes étudiées. Les orthophotos et lignes de niveaux ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac.
Commune : Avignon
Édifice : séminaire Saint-Charles
Localisation voûte : vestibule d’entrée
Continuer la lecture de « Avignon, séminaire Saint-Charles, voûte du vestibule d’entrée »

Avignon, musée Calvet, vestibule

Introduction : Cette page fait partie d’une série d’études concernant la géométrie des voûtes, et exploitant la superposition des lignes de niveaux et orthophotos obtenues par photogrammétrie. Concernant, la méthode d’étude et les conventions utilisées, voir notre article la géométrie des voûtes, qui contient également la liste des autres voûtes étudiées. Les orthophotos et lignes de niveaux ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac.
Commune : Avignon
Édifice : musée Calvet
Localisation voûte : vestibule
Continuer la lecture de « Avignon, musée Calvet, vestibule »

Avignon, noviciat des Jésuites Saint-Louis, voûte du vestibule

Introduction : Cette page fait partie d’une série d’études concernant la géométrie des voûtes, et exploitant la superposition des lignes de niveaux et orthophotos obtenues par photogrammétrie. Concernant, la méthode d’étude et les conventions utilisées, voir notre article la géométrie des voûtes, qui contient également la liste des autres voûtes étudiées. Les orthophotos et lignes de niveaux ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac.
Commune : Avignon
Édifice : noviciat des Jésuites Saint-Louis
Localisation voûte : vestibule
Continuer la lecture de « Avignon, noviciat des Jésuites Saint-Louis, voûte du vestibule »

Nevers, église Saint-Pierre, croisée du transept

Introduction : Cette page fait partie d’une série d’études concernant la géométrie des voûtes, et exploitant la superposition des lignes de niveaux et orthophotos obtenues par photogrammétrie. Concernant, la méthode d’étude et les conventions utilisées, voir notre article la géométrie des voûtes, qui contient également la liste des autres voûtes étudiées. Les orthophotos et lignes de niveaux ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac.
Commune : Nevers
Édifice : église Saint-Pierre
Localisation voûte : croisée du transept
Géométrie de l’intrados : coupole sur tambour sur pendentifs
Continuer la lecture de « Nevers, église Saint-Pierre, croisée du transept »

La géométrie des voûtes

1  Géométrie des voûtes

La géométrie des voûtes renvoie à deux concepts complémentaires : premièrement à la forme de l’intrados et deuxièmement à l’appareil.
La forme de la surface de l’intrados1 donne son nom aux voûtes. Par exemple une voûte dont l’intrados est hémisphérique est nommée coupole, une voûte dont l’intrados est une portion de cylindre est nommée berceau etc.
L’appareil désigne la géométrie des pierres individuelles (claveaux ou voussoirs) qui composent les voûtes clavées, et donc en particulier la géométrie des faces (ou panneaux) de ces pierres : douelle d’intrados et d’extrados, panneaux de lit en coupe et panneaux de têtes. L’appareil est obtenu par les règles géométriques qui forment la coupe des pierres. Seule la trace des panneaux de douelle d’intrados, ou autrement dit la partie inférieure des joints entre les claveaux, est visible à l’observateur sur l’intrados. Cette trace forme un dessin qui n’est que partiellement révélateur de l’appareil puisqu’il n’est qu’une partie de ce dernier.
Bien que la forme de l’intrados soit le plus souvent le paramètre le plus important pour l’étude mécanique, il ne faut pas pour autant négliger l’influence de la coupe des pierres sur la stabilité des voûtes (Fantin, 2017).
Pour confronter ces deux aspects, forme de l’intrados et appareil, nous proposons pour plusieurs voûtes de confronter les orthophotographies (qui révèlent la trace de l’appareil sur l’intrados) et les lignes de niveaux (qui révèlent la forme de l’intrados). Par superposition, la comparaison des deux géométries est alors possible. Nous proposerons également des exemples pour des voûtes en maçonnerie avec peintures murales, où les peintures peuvent tromper l’observateur et suggérer une forme d’intrados différente de la forme réelle.
La liste des exemples déjà disponibles est donnée ci-dessous. Cette liste sera complétée au fur et à mesure de nos recherches.
Les orthophotos et lignes de niveaux de ces exemples ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac, suivant les méthodes et conventions définies ci-dessous.
Continuer la lecture de « La géométrie des voûtes »

Micmac – Tutoriel de photogrammétrie sous windows

1  Introduction

MicMac est un logiciel libre de photogrammétrie, permettant de réaliser des nuages de points 3D à partir de photos. Il a été créé initiallement par Marc Pierrot Deseilligny de l’IGN, et continue a être développé actuellement, notamment dans le cadre de projets de recherche (Culture 3D Cloud, Monumentum). Sa licence permet une utilisation libre en échange d’une obligation de citation (voir les détails de la licence CeCILL-B sur le site de l’IGN).
Ce tutoriel fait pendant à un autre tutoriel pour MicMac adressé aux débutants et publié en 2013 sur le site Combien ça porte. Le tutoriel proposé ici s’adresse aux personnes qui connaissent déjà MicMac et l’utilisent sous windows. Il intègre l’utilisation des nouveaux outils intégrés à MicMac et qui en simplifient l’utilisation (création interactive des masques 2D et 3D avec SaisieMasqQt, création automatique du nuage de point avecC3DC), ou qui en étendent les fonctions (filtrage des points homologues avec Schnaps et HomolFilterMasq). Une partie importante de ce tutoriel est dédiée à la recherche de l’orientation des photos (options avancées avec Tapas et Campari).
Ce tutoriel utilisera un script batch pour automatiser les différentes étapes de MicMac sous windows. Ce script est prévu pour être adaptable à des situations non standards (photos mal calibrées, photos avec faible recouvrement).
Pour les utilisateurs débutants de MicMac, il sera probablement nécessaire de se faire la main dans un premier temps avec l’interface graphique disponible depuis 2015, et qui est fournie avec le package d’installation de MicMac. Les prérequis pour ce tutoriel sont :
  • une connaissance de base de MicMac et des principes de la photogrammétrie
  • une connaissance de base des languages de programmation (concept de variables, de paramètres des programmes en ligne de commande)
  • de la patience
Pour mémoire, les étapes principales pour la construction d’un nuage de points avec MicMac, et les outils utilisés sont :
  • calcul des points clés des photos : Tapioca
  • détermination de la calibration intrinsèque de l’appareil photo dans le réglage qui a servi à faire les photos à la base du nuage de point (étalonnage), et l’orientation relative des photos : Tapas, Martini, Campari
  • en option, tri des points homologues : HomolFilterMasq, Schnaps
  • corrélation entre une image maîtresse et ses images filles pour créer une carte de profondeur : Malt, AperoChImSecMM
  • création d’un nuage de points et sa coloration : Nuage2Ply
Continuer la lecture de « Micmac – Tutoriel de photogrammétrie sous windows »