Paris, église Saint-Sulpice, travée sud de la tribune d’orgue

Commune : Paris
Édifice : église Saint-Sulpice
Localisation voûte : travée sud de la tribune d’orgue
Description voûte : voûte plate appareillée en limaçon (Pérouse de Montclos, 1982, p.149)
Architecte : G. N. Servandoni
Date de construction (voûte) : vers 1740-1750 (Losserand, 2017)
Continuer la lecture de « Paris, église Saint-Sulpice, travée sud de la tribune d’orgue »

Viviers, palais épiscopal, voûte en pendentif du vestibule

Commune : Viviers
Édifice : palais épiscopal
Localisation voûte : vestibule
Description voûte : voûte en pendentif très surbaissée, appareillée sur le plan de quatre voûtes en éventail
Architecte : J.-B. et F. II Franque (Gaillard, 2011)
Date de construction (voûte) : 1730-1741 (Gaillard, 2011)
Continuer la lecture de « Viviers, palais épiscopal, voûte en pendentif du vestibule »

Paris, église Saint-Sulpice, travée centrale de la tribune d’orgue

Commune : Paris
Édifice : église Saint-Sulpice
Localisation voûte : travée centrale de la tribune d’orgue
Description voûte : voûte plate, appareillée sur le plan d’une voûte en arc-de-cloître enrichie d’un motif décoratif
Architecte : G. N. Servandoni
Date de construction (voûte) : vers 1740-1750 (Losserand, 2017)
Continuer la lecture de « Paris, église Saint-Sulpice, travée centrale de la tribune d’orgue »

Avignon, séminaire Saint-Charles, voûte du vestibule d’entrée

Commune : Avignon
Édifice : séminaire Saint-Charles
Localisation voûte : vestibule d’entrée
Description voûte : voûte en arc-de-cloître assez surbaissée, à arêtes adoucies, appareillée sur le plan d’une voûte en éventail dont les naissances sont appareillées en panache
Architecte : J.-B. Franque ou J.-B. et F. II Franque (Gaillard, 2011)
Date de construction (voûte) : 1721-1723 ou 1753 (Gaillard, 2011)
Continuer la lecture de « Avignon, séminaire Saint-Charles, voûte du vestibule d’entrée »

Avignon, musée Calvet, vestibule

Commune : Avignon
Édifice : musée Calvet
Localisation voûte : vestibule
Description voûte : voûte en arc-de-cloître assez surbaissée, à arêtes adoucies, appareillée sur le plan d’une voûte en éventail dont les naissances sont appareillées en panache
Architecte : J.-B. Franque et F. Franque (Pérouse de Montclos, 1982)
Date de construction (voûte) : vers 1742-1754 (Pérouse de Montclos, 1982)
Continuer la lecture de « Avignon, musée Calvet, vestibule »

Nevers, église Saint-Pierre, croisée du transept

Introduction : Cette page fait partie d’une série d’études concernant la géométrie des voûtes, et exploitant la superposition des lignes de niveaux et orthophotos obtenues par photogrammétrie. Concernant, la méthode d’étude et les conventions utilisées, voir notre article la géométrie des voûtes, qui contient également la liste des autres voûtes étudiées. Les orthophotos et lignes de niveaux ont été produites par photogrammétrie à l’aide du logiciel MicMac.
Commune : Nevers
Édifice : église Saint-Pierre
Localisation voûte : croisée du transept
Géométrie de l’intrados : coupole sur tambour sur pendentifs
Continuer la lecture de « Nevers, église Saint-Pierre, croisée du transept »

La géométrie des voûtes

1  Géométrie des voûtes

La géométrie des voûtes renvoie à deux concepts complémentaires : premièrement à la forme de l’intrados et deuxièmement à l’appareil.
La forme de la surface de l’intrados1 donne son nom aux voûtes. Par exemple une voûte dont l’intrados est hémisphérique est nommée coupole, une voûte dont l’intrados est une portion de cylindre est nommée berceau etc.
L’appareil désigne la géométrie des pierres individuelles (claveaux ou voussoirs) qui composent les voûtes clavées, et donc en particulier la géométrie des faces (ou panneaux) de ces pierres : douelle d’intrados et d’extrados, panneaux de lit en coupe et panneaux de têtes. L’appareil est obtenu par les règles géométriques qui forment la coupe des pierres. Seule la trace des panneaux de douelle d’intrados, ou autrement dit la partie inférieure des joints entre les claveaux, est visible à l’observateur sur l’intrados. Cette trace forme un dessin qui n’est que partiellement révélateur de l’appareil puisqu’il n’est qu’une partie de ce dernier. Continuer la lecture de « La géométrie des voûtes »