Planchers à fermettes

1  Introduction

Les premiers planchers d’habitations construits en France avec des poutrelles métalliques en I datent de la fin des années 1840. D’autres types de planchers métalliques ont été construits cependant avant cela1. Nous présentons ici le cas des planchers à fermettes. Ces derniers apparaissent dans les années 1780 et sont employés jusque 1850 environ.
Fermettes métalliques de planchers métalliques anciens d'après Denfer
Fig 1: Fermettes
d’après Denfer 1894 [3] scanné par la BNF
Les planchers à fermettes sont composées comme leur nom l’indique de fermettes métalliques, telles que celles visibles sur la figure 1. L’espace entre les fermettes est hourdé en poteries creuses ou en plâtras. Continuer la lecture de « Planchers à fermettes »

Epure de Méry

1  Introduction

L’épure de Méry permet d’évaluer la stabilité d’une voûte en berceau en quelques étapes simples de dessin. Nous introduirons l’épure par un exemple pratique dans la première partie de cet article. Cette exemple ne nécessite pas de prérequis particuliers sur la stabilité des voûtes. Il permet de prendre en main de façon concrète la méthode.
Il est possible qu’à la fin de cette première partie, le lecteur trouve que notre présentation ne correspond pas à ce qu’il connaît de l’épure de Méry. La raison est simple : la méthode publiée par Méry en 1840 est modifiée progressivement au XIXe siècle. Différentes simplifications y sont apportés, sans pour autant entraîner de changement du nom de la méthode, qui continue à être appelée épure de Méry, méthode de Méry ou règle de Méry. L’expression méthode des courbes des pressions hypothétiques est plus rarement employé pour désigner la méthode de Méry.
Nous proposons donc un article à plusieurs niveaux de lecture. La première partie, qui présente de façon concrète l’application de l’épure de Méry intéressera les lecteurs qui ne sont pas familiers avec cette dernière. La seconde partie présente une synthèse du mémoire de Méry de 1840, puis les modifications de la méthode de la seconde moitié du XIXe siècle. Cette partie permettra aux lecteurs qui connaissent déjà l’épure de Méry sous une forme différente, de situer leur pratique par rapport à l’épure de Méry d’origine. Nous verrons ensuite l’évolution de cette méthode d’un point de vue historique. Nous chercherons enfin à comprendre l’origine du succès de cette méthode, par rapport à la construction des polygones funiculaires à l’aide de la statique graphique. Continuer la lecture de « Epure de Méry »